Départ volontaire

Selon l'Assurance-emploi, le départ est volontaire lorsque c’est l’employé et non l’employeur qui prend l'initiative de mettre fin à l’emploi. De plus, lorsque vous ne prenez pas toutes les solutions raisonnables qui sont à votre disposition pour rester à l'emploi, on considère que le départ volontaire n’est pas justifié.

Pour recevoir des prestations régulières vous devez démontrer que le départ volontaire de votre emploi était la seule solution raisonnable dans votre cas, compte tenu des circonstances. En d'autres mots, il n'y avait pas d'autres moyens de régler la situation pour vous.

Pour y voir plus clair ou pour voir si cela s'applique à votre situation, contactez-nous (819 840-3086).