© 2018 MASSE des Chenaux,  Créé avec Wix.com

massedc@stegenevieve.ca

819 840-3086

 

Victoire pour les chômeurs et chômeuses:

Sainte-Geneviève-de-Batiscan, le 20 septembre 2016 – C’est confirmé, les dispositions concernant l’emploi convenable qui ont été imposées aux chômeurs et chômeuses canadiens par le gouvernement en 2012 et 2013 ont été abolies. Les prestataires d’assurance-emploi ne sont maintenant plus obligés de rechercher des emplois à des salaires jusqu’à 30% inférieurs et hors de leurs champs de compétences.

Pour Martin Couture-Pineau, président du Mouvement d’Action Solidaire des Sans-Emploi (MASSE) des Chenaux il s’agit là d’une grande victoire qui est le résultat du travail de la population et des groupes qui se sont mobilisés ces dernières années pour dénoncer cette réforme. Il ajoute : « On a été des milliers à manifester contre cette odieuse réforme, particulièrement au Québec et dans les Maritimes. Ça aura peut-être pris du temps et un changement de gouvernement, mais nous sommes très contents d’avoir finalement été écoutés ». Rappelons qu’au Québec une vaste coalition de plus d’une vingtaine d’organisations – la Coalition québécoise contre la réforme de l’assurance-emploi – avait vu le jour pour s’opposer au « saccage de l’assurance-chômage ».

Le MASSE des Chenaux est content aussi de deux autres changements qui sont annoncés par le gouvernement :

  • l’abolition de la règle discriminatoire (envers les jeunes, les femmes et les immigrants) qui s’adressait aux nouveaux arrivants sur le marché du travail et qui les obligeait à cumuler 910 heures assurables pour être admissibles à l’assurance-emploi;

  • la réduction (en janvier 2017) de la période du délai de carence, qui passera de 2 à 1 semaine. Il s’agit des semaines, au début d’une période d’assurance-emploi, pour lesquelles on ne reçoit pas de prestations.

« Ça faisait longtemps qu’on demandait des changements à ces niveaux. On constate encore une fois que c’est possible de faire évoluer les mentalités et de faire modifier les lois quand on fait des pressions et des négociations auprès des gouvernements », renchérit M. Couture-Pineau.

Pour le MASSE, il s’agit là d’une avancée considérable, mais le président du MASSE des Chenaux précise : « Nous ne laisserons pas endormir par les changements faits par le gouvernement, car d’autres améliorations importantes doivent être apportées au régime d’assurance-emploi pour qu’il protège réellement les gens qui perdent leur emploi. Nous sommes confiants qu’un jour nous obtiendrons gain de cause ». Pour ce faire, le MASSE des Chenaux continuera de revendiquer avec son regroupement provincial de mettre en place principalement les mesures suivantes : qu’on puisse être admis à l’assurance-emploi à partir de 350 heures ou de 13 semaines de travail, que le taux de prestations soit d’au moins 70% et basé sur les 12 semaines pour lesquelles on a reçu le plus de revenu de travail, que soit aboli les exclusions de plus de 6 semaines (ex. : quand on a quitté volontairement son emploi), que le Tribunal de la sécurité sociale soit abolit, qu’on ait un minimum de 35 semaines de prestations, que la caisse d’assurance-emploi soit protégée afin que les cotisations ne servent qu’au versement de prestations.

Le Mouvement d’Action Solidaire des Sans-Emploi des Chenaux informe les personnes sans emploi concernant l’AE et défend leurs droits. Il lutte pour le rétablissement d’un régime d’assurance contre le chômage qui soit juste et universel et qui offre une protection décente aux personnes qui ont le malheur de perdre leur emploi.

​​

- 30 -

Informations

MASSE des Chenaux, 819 840-3086

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now