© 2018 MASSE des Chenaux,  Créé avec Wix.com

massedc@stegenevieve.ca

819 840-3086

 

Budget Morneau et assurance-emploi : Le Mouvement Action-Chômage de Trois-Rivières et le Mouvement d’Action Solidaire des Sans-Emploi des Chenaux restent sur leur faim

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour publication immédiate

 

Budget Morneau et assurance-emploi : Le Mouvement Action-Chômage de Trois-Rivières et le Mouvement d’Action Solidaire des Sans-Emploi des Chenaux restent sur leur faim

 

Sainte-Geneviève-de-Batiscan, le 23 mars 2017 – Le Mouvement Action-Chômage (MAC) de Trois-Rivières et Mouvement d’Action Solidaire des Sans-Emploi (MASSE) des Chenaux se disent déçus des quelques timides mesures sur l’assurance-emploi contenues dans le second budget Morneau. Pour les deux organisations de défense des personnes en situation de chômage, ces mini-mesures cosmétiques ne s’adressent pas aux réels problèmes vécus par les chômeurs et chômeuses. Certes, le budget présente des mesures qui peuvent être intéressantes, comme par exemple une plus grande flexibilité des congés parentaux. Mais le MAC de Trois-Rivières et le MASSE des Chenaux déplorent que ce budget ne présente pas de réelles mesures pour soutenir les personnes qui doivent faire face à une perte d’emploi.

 

Bien que les deux groupes soient en accord avec le fait de fournir une aide gouvernementale aux proches aidants, il n’empêche que pour Catherine Gendron du MAC de Trois-Rivières, ce n’est pas au régime d’assurance-emploi de supporter cette mesure : « Le régime d’assurance-emploi est devenu un programme fourre-tout, on investit pour des mesures qui n’ont pas vraiment de lien avec le chômage et on finance à coup de milliards – pris à même la caisse d’assurance-emploi – des programmes d’employabilité. Mais quand on parle de verser des prestations aux travailleurs qui se retrouvent sans emploi, là le gouvernement devient économe ». Par ailleurs, le MAC de Trois-Rivières déplore le fait que le gouvernement fédéral continue à faire la sourde oreille face à l'urgence d'augmenter le nombre de semaines de prestations de maladie. Cette revendication est portée à son attention depuis plus de 10 ans et il semble n'avoir aucune ouverture de sa part, malgré le fait que cela aiderait grandement les chômeuses et chômeurs dans cette situation.

 

Pour le MASSE des Chenaux, le gouvernement ne doit pas oublier qu’à la base, le régime d’assurance-emploi a pour mission de protéger les travailleurs et travailleuses qui perdent leur emploi en leur fournissant des prestations. « Avec ce budget, le gouvernement continue de s’écarter de la mission réelle du régime alors qu’il reste tellement à faire. On tient à rappeler que tout récemment, c’est seulement 40 % des travailleurs qui perdaient leur emploi qui pouvait se qualifier à l’assurance-emploi », s’indigne Pierre Blanchet, coordonnateur du MASSE des Chenaux.

                                                         

D’ailleurs, le MAC de Trois-Rivières et le MASSE des Chenaux déplorent le fait que ce budget ne fasse aucunement mention de l’engagement du Parti libéral de mener un « examen en profondeur du régime afin d’effectuer des changements au programme pour nous assurer que plus de travailleurs puissent avoir accès aux prestations ». Ils souhaitent néanmoins saluer l’attribution de sommes destinées à l’amélioration des services à l’assurance-emploi qui n’avaient cessé de se dégrader au courant de la dernière décennie.

 

-30-

 

Le MAC de Trois-Rivières et le MASSE des Chenaux sont membres du Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi, le plus important regroupement d’organismes de défense des droits des chômeuses et de chômeurs au Québec. Ensemble, ils luttent pour le rétablissement d’un régime d’assurance-chômage juste et universel.

 

Source :

Pierre Blanchet, coordonnateur du MASSE des Chenaux

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now